temoin de jehovah du monde

forum par et pour témoins de Jéhovah et amis sincères de la verite
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La religion est-elle le parent pauvre des libertés dans le monde ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Gédéon

avatar

Date d'inscription : 12/09/2011
Messages : 6192

MessageSujet: La religion est-elle le parent pauvre des libertés dans le monde ?   Sam 13 Avr - 7:38

La religion est-elle le parent pauvre des libertés dans le monde ?
HENRIK LINDELL
CRÉÉ LE 12/04/2013 / MODIFIÉ LE 12/04/2013 À 10H55
Si l’Union européenne et les États-Unis s’intéressent de plus en plus à la défense de la liberté religieuse, elle reste un des droits humains les plus négligés.

Mali. Égypte. Nigeria. Pakistan. Afghanistan. Irak. Inde. Les conflits qui déchirent ces pays ne sont pas seulement économiques, et ils ne reflètent pas que les déséquilibres géostratégiques. Ils sont nourris et instrumentalisés par des mouvements extrémistes, djihadistes en particulier, mais aussi par des mouvements populaires qui jouent souvent sur des ambiguïtés politico-religieuses, comme les Frères musulmans ou les nationalistes hindous. Que ces conflits aient ou non un caractère proprement « religieux » – un débat qu’on laisse aux spécialistes –, il faut se rendre à une évidence : ils aboutissent partout à une persécution des minorités religieuses, particulièrement des chrétiens et des musulmans dissidents.

Ces violences, que tout le monde condamne, forment la partie émergée de l’iceberg de l’intolérance religieuse dans le monde. Dans tous les pays gouvernés par des régimes autoritaires, de l’Arabie saoudite à la Chine, on maintient ou renforce les discriminations. Avec des législations antiblasphème, comme au Pakistan, mais aussi dans la nouvelle constitution égyptienne, des gouvernements introduisent des règles de censure à l’égard de ceux qui ne sont pas dans la bonne ligne religieuse. Il est significatif et inquiétant que dans les pays arabes, qui viennent de vivre des révolutions démocratiques, l’interdit de se convertir à une autre religion que l’islam demeure et se renforce. Cette règle, conforme à la loi islamique, source principale dans maintes Constitutions, est contraire aux droits de l’homme. L’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 accorde à toute personne la « liberté de changer de religion ».

La communauté internationale n’est pas sourde. Les États-Unis, en particulier, intègrent dans leur politique étrangère la liberté religieuse comme une valeur à défendre en soi. Depuis 1998, le département d’État américain publie un rapport annuel qui fait référence en la matière. Quant à l’Union européenne, elle prend des initiatives depuis 2010 pour défendre la liberté religieuse au Moyen-Orient. Et la Commission réfléchirait actuellement à un statut de réfugié accordé aux personnes persécutées pour des raisons religieuses. De nombreuses organisations, comme la catholique Aide à l’Église en détresse (AED) et la protestante Portes ouvertes, mais aussi Human Rights Watch et Amnesty Inter­national, œuvrent pour qu’on défende mieux les minorités religieuses.

En octobre 2012 a été lancé à Paris l’observatoire Pharos « du pluralisme des cultures et des religions », qui a pour mission de pointer les atteintes graves à la liberté religieuse à travers le monde. Comme le souligne Marc Fromager, directeur de l’AED, cette compréhension nouvelle en Occident de l’importance de la liberté religieuse correspond aussi à de nouveaux besoins en matière de tolérance suscités par la mondialisation et, pourrait-on ajouter, par l’arrivée de plusieurs religions (notamment l’islam et le christianisme évangélique).

Mais on est loin du compte. La liberté religieuse est l’une des moins respectées au monde. L’Occident aussi est mis en cause : dans son dernier rapport, publié en juillet 2012, le département d’État américain a critiqué plusieurs pays européens, dont la France, pour sa législation trop restrictive à l’égard de la diversité religieuse, surtout à l’égard de l’islam. Selon l’administration Obama, une des raisons de ces restrictions serait à chercher du côté des évolutions démographiques actuelles, qui « s’accompagnent d’une augmentation de la xénophobie, de l’antisémitisme et de sentiments antimusulmans ».
Revenir en haut Aller en bas
http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com
 
La religion est-elle le parent pauvre des libertés dans le monde ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La religion peut-elle m’aider ?
» La religion est-elle un facteur d'unité ou de division entre les hommes ?
» De la liberté de religion en Iran
» Une religion est-elle une secte qui a réussi ?
» Débats d'idées sans détour : La religion rend-elle altruiste ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
temoin de jehovah du monde :: Votre 1ère catégorie :: divers-
Sauter vers: