temoin de jehovah du monde

forum par et pour témoins de Jéhovah et amis sincères de la verite
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi les pokémons font peur aux fondamentalistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gédéon

avatar

Date d'inscription : 12/09/2011
Messages : 6189

MessageSujet: Pourquoi les pokémons font peur aux fondamentalistes   Lun 28 Mar - 7:50

Pourquoi les pokémons font peur aux fondamentalistes
Marc Bonomelli - publié le 24/03/2016
Pour nombre de fondamentalistes religieux, le dessin animé japonais Pokémon véhicule un message sioniste, voire sataniste… et encourage l’homosexualité chez les jeunes.
Il y a quelques mois, le télé-évangéliste américain Creflo Dollar a laissé les internautes bouche bée. À partir d'une « étude » menée par son ministère, ce pasteur américain affirme que le dessin animé japonais Pokémon, diffusé depuis 1997, est une cause majeure de l'homosexualité de jeunes nés entre 1985 et 1995. En guise de démonstration, le pasteur pointe « la complicité très douteuse entre Sasha et son ami Pierre » (personnages principaux de la série), la forme phallique de nombreux pokémons, ou encore la manie de Salamèche, petit lézard des plus mignons, lequel « n'arrête pas de se caresser la queue, un acte manifeste de dépravation ».

Pour M. Dollar, rapporte le site Stop-Homophobie, aucun doute n’est possible : les créateurs du manga n'avaient d'autre but que d'encourager de jeunes enfants vulnérables à la débauche en les exposant à une œuvre télévisuelle définitivement satanique. Afin de préserver l'âme pure de leur progéniture, il appelle les parents de confession chrétienne à interdire aux enfants tout contact avec les pokémons.

Pikachu sioniste

Ce débat resterait de l'ordre de l'anecdote s'il n'existait pas, depuis la diffusion des premiers épisodes du dessin animé, une forte poképhobie de la part de nombreux fondamentalistes religieux – et pas seulement chrétiens. La série au succès planétaire est à l'origine de tant de polémiques et de rejets de la part de certains milieux religieux que la page Wikipédia de Pokémon elle-même évoque les controverses théologiques qu'elle a suscitées.

Accusés d'hérésie, de satanisme, d’occultisme et de paganisme par plusieurs mouvements protestants, les produits estampillés Pokémon se sont vus purement et simplement bannis d'Arabie saoudite après l'émission d'une fatwa en 2001 par le grand mufti Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh, décrétant les monstres de poche (étymologie de pokémon : pocket monsters) contraires à la foi islamique. Des théories du complot de toutes obédiences s'emploient encore à accuser Pikachu, l’un des personnages, et ses semblables, d’être les instruments d'une conspiration sioniste.

Le Vatican poképhile

En réaction aux rumeurs paranoïaques entourant la marque, le Vatican a tranché. En l'an 2000, le Saint-Siège a choisi de donner sa bénédiction à Pokémon. Via sa chaîne TV Sat 2000, il a reconnu « les liens amicaux intenses » que Pokémon véhicule tout en nourrissant l'imaginaire des enfants. Pour l'Église catholique, Pokémon est ainsi dénué « d'aspect moral néfaste ».

Mais que peut-on vraiment reprocher aux créatures imaginées par la société Nintendo ? Pourquoi certains parviennent-ils à faire des pokémons, ces petits monstres souvent adorables et si populaires chez les jeunes et les moins jeunes – Pokémon, phénomène de pop-culture, séduit en effet nombre d'adultes –, des suppôts de Satan ?

Une hérésie pour les créationnistes

Certains fondamentalistes chrétiens, mais aussi musulmans, justifient leur poképhobie par leurs convictions créationnistes, affirmant que, conformément au récit de la Genèse, le monde et la vie ont été créés tels quels par Dieu. Les courants créationnistes les plus radicaux excluent par conséquent toute théorie de l'évolution du vivant. C'est précisément la raison pour laquelle les pokémons pèchent.

Résumons l'univers Pokémon : dans un monde fictif, de jeunes garçons et filles consacrent leur existence à capturer des pokémons, pour ensuite les faire combattre dans le but de devenir des dresseurs accomplis. En combattant, les pokémons gagnent de l'expérience, ce qui leur permet d'évoluer vers des formes supérieures. Ainsi le pokémon Salamèche, petit lézard attendrissant, peut-il, à force de combats victorieux, évoluer jusqu'à devenir Dracofeu, un redoutable dragon cracheur de flammes. Une caractéristique qui sonne comme une hérésie aux oreilles des fondamentalistes allergiques à Darwin et à l'évolutionnisme.

Symboles païens et démons

Le rejet fondamentaliste de Pokémon masque aussi une aversion à l'influence des cultures et spiritualités étrangères. D'aucuns, à l'instar du pasteur évangélique Brett Petterson, arguent que la série, comme d'autres produits culturels venus du Japon et d'Extrême-Orient, est contaminée par les mystiques shinto, hindouiste et bouddhiste, souvent taxées de paganisme.

Le site chrétien Demon-Buster, consacré à la chasse aux démons, explique dans une longue publication anonyme : « Pokémon est enraciné dans la culture japonaise et la croyance religieuse qui sont une forme de culte de la nature. Les joueurs sont encouragés à chanter les noms de leurs monstres de poche. Des concepts de l'évolution et de la réincarnation se trouvent dans Pokémon. »

Bien que de nombreux éléments du christianisme, comme la date de Noël ou de Pâques, soient d'origine païenne, certains groupes chrétiens continuent de diaboliser des symboles du paganisme. Nombre de démons chrétiens sont en réalité des anciens dieux gréco-romains diabolisés par les institutions chrétiennes au cours de l'histoire. La chasse aux pokémons s'apparente à une émanation de cette lutte contre les vestiges des anciennes religions.

Messages occultes

En outre, moult arguments sont donnés pour rapprocher les pokémons des démons : le fait qu'ils puissent être capturés et invoqués pour accomplir des tâches, les pouvoirs psychiques ou paranormaux dont certains d'entre eux disposent, l'utilisation de pierres magiques pour les contrôler, etc.

Cela étant, un petit tour sur certains sites et forums dédiés à la Wicca, à la sorcellerie et au néo-paganisme révèlent que des sorcières modernes utilisent des cartes Pokémon en guise de tarot divinatoire.

Le grand mufti d'Arabie saoudite avait banni les pokémons du pays en raison de la ressemblance du jeu de cartes à échanger à l'effigie de petits monstres avec les jeux d'argent, interdits en islam. Le Qatar et l'Égypte lui avaient emboîté le pas. Le religieux avait aussi déclaré que la franchise Pokémon encourageait le sionisme. D'ailleurs, des musulmans encore plus radicaux ont fait courir le bruit que Pokémon serait la traduction occulte de la phrase : « Je suis juif ».
http://www.lemondedesreligions.fr/une/pourquoi-les-pokemons-font-peur-aux-fondamentalistes-24-03-2016-5376_115.php

_________________
(Romains 8:31)  Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
Revenir en haut Aller en bas
http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com
 
Pourquoi les pokémons font peur aux fondamentalistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des histoires qui font peur
» Pourquoi n'ai je pas peur ? (pré op)
» J'ai un démon au fond de moi.
» Une nouvelle qui va faire MAL.....
» Défi qui fait trop peur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
temoin de jehovah du monde :: Votre 1ère catégorie :: divers-
Sauter vers: